Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Signes des beaux jours ; le soleil, la plage, les vacances, le farniente, la chaleur, tous les ingrédients de la gaité et de la joie dans les cœurs...

Rien de tout cela pour le premier jour de l'été; les averses, les orages, le soleil qui tombe en morceaux, les petites laines, et des drames horribles en France et en Angleterre, les grèves à répétition qui gâchent la vie, les images déplorables de notre beau pays, et même nos footeux à la peine dans l'Euro, les fêtes de la musique un peu tristounettes... Rien ne va plus quoi, il n'y a pas que le temps qui est détraqué, mais aussi les esprits qui se radicalisent à qui mieux mieux.

Et pourtant, le 21 Juin, dans l'hémisphère nord, c'est la journée la plus longue de l'année, où la luminosité du jour est la plus importante, promesse de belles et longues journées ensoleillées.

A Paris, par exemple, la durée du jour entre le lever et le coucher du soleil serait de 16 heures, alors qu'elle n'est que de 8 heures environ en hiver.

Or, cette durée du jour n'est pas la même partout, plus on monte dans l'hémisphère nord, plus le jour est long. Si à Paris, elle est d'environ 16 heures, elle est de 18 heures à Lille, et supérieure à 20 heures dans le nord de la Norvège, c'est presque la journée continue, car, il n'y a pratiquement pas de nuit, alors que dans l'hémisphère sud, à la même date, c'est le contraire, l'Antarctique est quasiment toujours plongé dans les ténèbres.

C'est l'inclinaison naturelle de la Terre, tournant sur elle même en 24 heures, et autour du soleil en 365 jours et 6 heures et quelques minutes qui provoque ce que les scientifiques appellent : le solstice d'été et qui provoque le phénomène de nos saisons...

C'est au moment du solstice de l'été, quand le soleil au zénith (quand on le voit) que notre ombre est la plus petite... et la longueur du jour s'allonge progressivement, comme notre ombre jusqu'au solstice d'hiver du mercredi 21 Décembre.

Dès les origines de la vie sur terre, ces phénomènes météorologiques et astronomiques ont toujours intrigué les esprits. Jack Lang en relançant l'idée de la Fête de la Musique en 1982, n'a fait que reprendre l'idée des festivités marquant le passage du solstice d'été et des fêtes de la Saint Jean.

Car dans beaucoup de nos villages, j'ai connu cette époque, à la Saint Jean, on allumait sur la place un grand feu de joie, autour duquel garçons et filles dansaient en rondes endiablées, les garçons se défiant pour briller devant les filles en sautant par dessus le brasier finissant...

Encore aujourd'hui, sur le site mégalithique de Stonehenge en Angleterre, ( - 2000 à - 2800 ans avant JC) des milliers de personnes se réunissent au lever du soleil pour apercevoir un instant le rayon lumineux embraser tout le site à travers un alignement de mégalithes. Instant fugace et impressionnant parait il ?

Hasard, où connaissances astronomiques de civilisations disparues ? Nul ne le sait.

Quoiqu'il en soit, insensible à nos tribulations, météorologiques ou sociétales, le solstice d'été passera le 21 Juin 2016, marquant le début de l'été, des jours lumineux, une croissance qui décolle, le chômage qui diminue, Martinez qui pense à son jardin, Hollande qui rêve de farniente avec Julie à Mougins, les socialistes qui préparent leur départ...

Non, je rêve, le solstice d'été 2016 a du me chambouler les esprits...

Etienne Remaud

Tag(s) : #Societé

Partager cet article

Repost 0