Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entre religiosité et traditions, les saints de glace sont toujours aussi craints des jardiniers.

Il faut savoir, que les 3 dates; 11-12-13 Mai, respectivement; St Mamert, St Pancrace et St Servais ont une mauvaise réputation pour toutes "les mains vertes". Elles annoncent le passage des derniers coups de froid, éventuellement des gelées qui peuvent anéantir les promesses des jardiniers trop pressés et téméraires.

Ne cherchez pas la trilogie de ces Saints dans le Calendrier. Le Concile Vatican 2 en 1960, les a supprimés, comme tous ceux qui donnaient lieu à des pratiques rituelles peu conformes avec la liturgie.

Il n'y a pas non plus d'explications scientifiques crédibles pour expliquer ce brusque refroidissement nocturne, qui se produit les nuits claires et de pleine lune. D'ailleurs, cet épisode météo ne se produit pas aux mêmes dates en France, dates qui varient en fonction de la latitude, dans le Midi, du 23 au 28 Avril, en Alsace du 19 au 25 Mai. Ces différences montrent que le phénomène n'est pas astronomique, mais serait du au déplacement des derniers fronts froids avant les beaux jours.

Particulièrement dans l'Ouest, il y avait une autre tradition, liée à cette période, et qui a disparu aujourd'hui Les Rogations, du latin "regare" qui signifie demander. Cette fête remonterait en l'an 470, date à laquelle l'Evêque de Vienne (Isère) institua les Rogations pour demander à Dieu de mettre fin aux calamités naturelles qui sévissaient dans cette région.

Etendue à toute la chrétienté, cette fête qui durait les 3 jours qui précédaient l'Ascension, se traduisait par des processions dans la campagne, conduites par le Curé en surplis et enfants de chœur, bannières au vent, et croyants, récitant le chapelet, chantant des psaumes, psalmodiant des litanies pour implorer le Dieu, protecteur des biens de cette terre.

Dans la région, ces processions se déroulaient vers des lieux de culte (Croix ou Sacré Cœur) décidés à l'avance. Exemples:

A Rocheservière, La Garde, La Sauvinière, Luctière, les villages en charge se faisaient un honneur de préparer plusieurs jours à l'avance, les allées de buis en rivalisant d'initiatives de décoration.

Aux Herbiers, La Buzenière ( Jean XXIII) le Lundi, La Grotte du Landreau le mardi et Le Sacré Coeur de La Surprise le mercredi. La dernière procession était conduite par le Chanoine Badreau, aujourd'hui enterré dans le cimetière des Pierres Fortes.

Vatican 2 se chargea du "grand nettoyage" et les processions des Rogations disparurent de la liturgie religieuse.

Une autre tradition dit qu'il ne faut pas se marier pendant les Rogations surtout, ni en Mai d'ailleurs, mois réservé aux fiançailles " Lorsqu'on se marie en Mai, les couées ne réussissent pas" disait-on en Vendée.

La modernité a fait table rase de cette culture traditionnelle, faut-il s'en réjouir ? A défaut de réponse, après l'Ascension les jardiniers peuvent s'en donner à cœur joie si le terrain a été préparé, tomates, haricot, courgettes piaffent d'impatience...

Etienne Remaud

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :